Lettre Ouverte à Mr le Maire de Palaiseau à propos du Forum des Conseils de Quartier

Monsieur le Maire,
Cette année, je ne participerai pas au Forum des Conseils de Quartier mercredi 5 décembre.
Je salue le travail et le dévouement de MM. Carpentier et Masson et de tous les membres des conseils de quartier.
Mais, en tant que membre d’un conseil de quartier depuis leur création début 2002, je ne souhaite pas cautionner l’instrumentalisation des conseils de quartier que vous orchestrez pour votre campagne pour les municipales 2020 baptisée « Palaiseau 2030 », qui plus est, au frais des Palaisiens.

Ceci n’entre pas ni dans l’esprit ni dans la lettre de la Charte des Conseils de Quartiers approuvée le 29 janvier 2015 :
« Préambule :
La ville de Palaiseau a choisi de se doter de conseils de quartier, instances consultatives de participation citoyenne, afin de permettre aux Palaisiens de s’impliquer dans la vie locale
. »
« I – Rôle et objectifs des conseils de quartier
1-1 > Le conseil de quartier a pour vocation d’associer et d’impliquer la population et de favoriser l’information, l’échange, la consultation et la concertation sur tous les sujets concernant les habitants du quartier.
1-5 > Le conseil de quartier peut être sollicité par la municipalité pour faire des propositions ou rendre des avis consultatifs sur une ou plusieurs thématiques relatives à la vie du quartier ou de la commune
. »
« 1-3 > […] Le conseil de quartier ne défend pas d’intérêts privés et n’a aucun caractère partisan ou confessionnel. Il est indépendant de tout parti politique. »

En proposant « une immersion au cœur de Palaiseau 2030 », vous imposez « la démarche Palaiseau 2030″, c’est-à-dire votre vision de notre ville, même sous couvert d' »ateliers ludiques et originaux ».
Vous détournez l’esprit de la Charte qui consacre la liberté et l’indépendance de la réflexion et de l’action des conseils de quartier. Les mots qu’elle contient en témoignent : « démocratie participative, initiative, réaliser, s’exprimer, réfléchir, proposer des solutions, mettre en œuvre ». Ce n’est en aucun cas la participation à une démarche, même sous couvert de la municipalité.
L’information des conseils de quartier est d’ailleurs très limitée : absence d »information systématique des enquêtes publiques avant qu’elles ne commencent, absence totale d’information concernant les projets et les décisions de la communauté d’agglomération à qui la ville a transmis des compétences importantes et a délégué des élus, et, a fortiori, aucune implication des conseils de quartier « sur tous les sujets » qui pourtant les y concernent directement.

Vous détournez également l’objet du forum annuel des conseils de quartier :
« III – Mode de fonctionnement
3-8 > Un forum des conseils de quartier est organisé par la municipalité chaque année. Il est à la fois un temps de bilan, d’échanges et de formation entre les conseils de quartier.
 »
Où est d’ailleurs la formation ?

Cette même Charte prévoit :
« III – Mode de fonctionnement
3-1 > Sauf circonstances exceptionnelles (du fait du conseil de quartier ou de la municipalité), le conseil de quartier se réunit régulièrement au minimum quatre fois par an à des dates fixées à l’avance. […]
 »
3-8 > Un forum des conseils de quartier est organisé par la municipalité chaque année. Il est à la fois un temps de bilan, d’échanges et de formation entre les conseils de quartier. »

Le forum ne constituant en aucun cas une réunion du conseil de quartier, les conseils de quartier n’ont été réunis que 3 fois en 2018 : mars, juin et septembre.
Quelles circonstances exceptionnelles justifient la confiscation d’une 4è réunion en décembre ?
Les conseils de quartiers ne sont donc pas considérés au quotidien comme de réels partenaires dans la gestion et pour les décisions de la ville, ils n’ont qu’un rôle accessoire malheureusement.
M. le Maire, je ne saurai donc accepter qu’ils soient des instruments au service de votre campagne politique, alors même que les objectifs de la Charte ne sont pas remplis.
Les conseils de quartier ne sont pas à votre service mais au service des Palaisiens.
Cordialement,
Christine Maupas

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*