Conférence Climat : de l’alerte scientifique à l’action politique, jeudi 15 novembre 18 h 30, à l’École Polytechnique

PALAISEAU – 15 NOVEMBRE 2018

Climat : de l’alerte scientifique à l’action politique

Le jeudi 15 novembre, à 18 h 30, à l’École Polytechnique – plateau de Saclay à Palaiseau : « Climat : de l’alerte scientifique à l’action politique », avec Philippe Descamps, rédacteur en chef du Monde diplomatique

Rédacteur en chef du Monde diplomatique, Philippe Descamps est spécialiste des questions écologiques au sein du journal. En vue de discuter de l’action politique face au changement climatique, il commencera par un court mais important rappel de la situation extrêmement préoccupante dans laquelle nous nous trouvons (voir dernier rapport du GIEC sur les 1,5°C). Puis, afin de mieux saisir l’instant décisif que nous vivons, il effectuera une mise en perspective historique de la question climatique à travers entre autres, les différents accords internationaux sur le climat, la création du GIEC et traversera ainsi les questions : Pourquoi certains accords ont été un échec (ex. Copenhague) alors que d’autres sont souvent considérés plus positivement (ex. l’accord de Paris lors de la COP21) ? Qu’est-ce que la résolution de certains problèmes tels que la dégradation de la couche d’ozone peut nous apprendre ? Enfin, et c’est la question majeure : Que faire à présent ? Politiquement, peut-on compter sur un accord mondial ? Un accord continental ? Europe-Afrique ? Doit-on le faire au niveau national si les négociations échouent ? Quelles décisions devrons-nous prendre quant à notre mode de vie et les moyens de production actuels ?

A la demande de l’invité, une longue discussion suivra l’intervention et permettra d’approfondir ces questions majeures.

Voir le dossier du Monde diplomatique : « Comment éviter le chaos climatique ? »

Conférence ouverte à tous avec inscription obligatoire via Inscriptions via : https://goo.gl/forms/xO3y9lJttbGkYRe82

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*