Ligne 18 sur le Plateau : le matraquage de la pensée unique – Palaiseau Mag’ – février 2018

Ligne 18 sur le Plateau : le matraquage de la pensée unique

Les fanatiques de ce métro lourd s’affolent : sa construction serait reportée ! Pétitions, lettres ouvertes, création d’une association de soutien (dont notre Maire est Président, encore un cumul) défendent ce “préalable majeur au déménagement des écoles, des facultés et des industriels et à la construction de nouveaux logements indispensables pour nos étudiants et nos personnels”, la seule, unique et même “consensuelle” solution pour pallier les difficultés de transports actuels et nous permettre enfin, grâce au Cluster scientifique et à l’Expo Universelle, de rattraper “le 1 % du PIB qui manque à la France”… Utilisant sans vergogne des outils de communication publics, ils tentent d’opposer étudiants et salariés aux habitants qu’ils ignorent depuis le début, écartant toute voix discordante.
Pourtant :
– la viabilité économique de ce métro est contestée par plusieurs rapports,
– malgré sa surdimension, il ne réduira pas la circulation routière, son tracé ne répondant pas aux besoins de mobilité sud/nord,
– les milliards investis manqueront à l’amélioration des RER et des bus ainsi qu’à une politique volontariste de liaisons douces (téléphériques, 2 roues) pour les plateaux des Ulis-Courtaboeuf et Saclay,
– il entérine la fin des terres agricoles sur le Plateau et son urbanisation totale,
– plusieurs associations ont déposé des recours contre ce projet.
Le seul but de la ligne 18 est la fumeuse “attractivité” du territoire, dont les limites et les conséquences ne sont jamais abordées.
Frédérique Dumont, Michel Rouyer, Philippe Radix
contact@palaiseauterrrecitoyenne.fr / www.palaiseauterrecitoyenne.fr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*