Parc Chabrol

Une association fraîchement créée, Agir pour le Parc Chabrol, mène le combat pour faire agrandir le Parc Jean-Pierre Chabrol à Palaiseau (situé en plein centre de la ville). Pour être entendu des interlocuteurs, de la municipalité et des citoyens, il est indispensable de créer une structure juridique légale, en l’occurrence une association loi 1901 indépendante de toute organisation politique, philosophique ou religieuse.

Pour les quelques 10 000 Palaisiens qui vivent en appartement dans le centre, elle souhaite que ce parc soit agrandi au lieu d’avoir deux grands bâtiments de 70 appartements privés. Il s’agit de la dernière opportunité de garder un poumon vert au cœur de notre ville.

Une pétition est à signer ici : https://secure.avaaz.org/fr/petition/M_Le_Maire_de_Palaiseau_Agir_pour_le_Parc_JeanPierre_Chabrol_a_Palaiseau/?Day2Share

Elle sera présentée lors de la réunion au Foyer Drouillette le 27 avril portant sur le PLU du quartier Centre.
PROPOSITION d’agrandissement du Parc J.P Chabrol, un ESPACE VERT pour le Centre-Ville Sud
– Agrandir cet espace vert, au total 7 300 m2 permettra de l’ouvrir à un public plus large,

multi-générationnel

– L’existant, l’aire de jeu pour les plus jeunes enfants, et de détente pour les lycéens, est très

fréquentée et appréciée. Cependant cet espace est limité à 2 900 m 2

– Impliquer les habitants du quartier, les élèves des écoles, collèges, lycée environnants pour

l’aménagement pourra permettre d’en faire un projet partagé.

– Une situation unique en Centre Ville : Espace ouvert entre l’avenue du 8 Mai, la rue J. Ducloz, le

sentier des Marais et la rue Blaise Pascal

– Présence de nombreuses résidences + un lycée + collèges +écoles primaires + maternelles +trame

pavillonnaire

– Une topographie douce accessible à tous et à un plublic varié

– Un espace connu et des accès existants très fréquentés pour accéder au Centre Ville et par les

scolaires pour rejoindre les équipements sportifs.

– Un aménagement compatible avec le PADD et répondant aux souhaits exprimés par les citoyens lors de la phase de diagnostic du PLU :

Une surface totale de 0,7 ha pouvant mettre en valeur des opérations « Nature en ville » comme des actions pédagogiques auprès des jeunes publics sur un historique de parcelles dédiées à des jardins maraîchers

Circulation douce à préserver sur le sentier des Marais. Possibilité de prévoir un parcours de santé.

Au point de vue économique, subventions possibles par l’AEV (Agence des espaces verts) et mise en valeur du patrimoine arboré existant : Prunus, conifères, lauriers, frênes, bouleaux, noisetiers, figuiers… et un noyer de plus de 8 m de haut.

Plus d’informations sur le projet à : https://www.facebook.com/parc.chabrol.91/

On y trouvera également une présentation du projet de construction d’une résidence privée avec 70 logements afin d’expliquer pourquoi un autre projet est nécessaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*