Fermeture de l’école Bara : des choix d’un autre âge ! – Palaiseau Mag’ – déc 2016-jan 2017

Nous reproduisons une question posée au maire et restée sans réponse, sur la refonte de la carte scolaire. La sectorisation doit être revue mais pas par petits bouts, au gré d’opérateurs immobiliers et sans large concertation publique. Les vives tensions autour de la fermeture de l’école maternelle Bara sont aussi la conséquence d’objectifs réels cachés, d’un cadre déjà ficelé, d’annonces non votées en Conseil Municipal et d’informations partielles données au compte-goutte.

D’un côté, le maire appuie le cynisme de l’Education Nationale, qui propose de séparer les classes de maternelle, quand la loi Peillon de 2013 réaffirme son rôle spécifique et la continuité des cycles. De l’autre, il se défausse sur elle pour les questions embarrassantes restantes.

Aucune option autre que la fermeture d’une école à taille humaine, point d’entrée à l’école, ne semble avoir été étudiée (agrandissement pour soulager les écoles voisines, révision de la carte scolaire…). Quand nous demandons de rendre publiques les données de densité d’élèves par niveau et celle du quotient familial, c’est silence radio.

Comment parler de confort des enfants quand ils passeront d’une structure de 3 à 8 classes, sans marge en cas de densification immobilière en centre-ville ?

Des arguments budgétaires sont avancés : parions que les recettes externes du prochain budget consolidé de la ville seront stables. Cette précipitation est incompréhensible.

Joyeuses fêtes à tous. Retrouvons-nous en janvier pour disperser les nombreux rideaux de fumée qui nous attendent en 2017.

Michel Rouyer, Frédérique Dumont, Claire Le Cornec

@ : contact@palaiseauterrrecitoyenne.fr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*