Budget primitif 2016 de la Ville : quel engagement écologique ? – C. Le Cornec

Pendant votre campagne, vous présentiez l’écologie comme n’étant ni de  droite  ni  de  gauche,  mais  votre  engagement  en  la  matière  reste  encore  à  démontrer. Nous  souhaitons  avoir  communication  d’un  plan  pluriannuel  sur  le  sujet,  comme  sur  les
autres d’ailleurs.  La diminution des aliments bio dans les cantines est bien réelle, puisque vous indiquez vous-mêmes leur remplacement par les produits issus du circuit court. Palaiseau Terre Citoyenne prônait une augmentation des produits bio, à l’instar de nombreuses mairies qui ont mis en place  des  systèmes  efficaces,  en  diminuant  notamment  la  quantité  de  viande  dans  les menus.
Le  Budget  mentionne  l’achat  d’un  véhicule  Master,  sans  préciser  si  vous  privilégiez  un modèle  électrique.  Le  Printemps  de  l’environnement  portait  cette  année  sur  la  mobilité alternative, mais les associations concernées formulent de nombreuses revendications à ce sujet. Qu’en est-il du plan vélo de la Ville de Palaiseau ? Certaines actions pourraient être mises en place avec un coût réduit, comme des cédez-le-passage aux feux rouges pour les cyclistes, les doubles sens cyclables ou le passage en zone 30 sur l’ensemble de la Ville. zone30
L’ancienne équipe municipale a réalisé un plan pluriannuel sur les réfections énergétiques des bâtiments, que vous pourriez mettre en place.
J’ai  soutenu  votre  Contrat  local  de  sécurité,  mais  les  décisions  prises  dans  ce  domaine auraient dû attendre la publication du constat, qui doit être présenté demain. Vous supprimez les heures supplémentaires de la police municipale, limitant ainsi sa présence dans la Ville,
et  vous  installez  la  vidéoprotection,  dont  l’inefficacité  est  démontrée  vis-à-vis  des cambriolages.
Sur le plan de la réussite éducative, nous avons approuvé les modifications proposées en faveur des classes de découverte. Les permis Internet et Piétons sont certes positifs, mais un  arbitrage  au  profit  des  classes  de  découverte  semblait  préférable,  d’autant  plus que  le
permis Internet est pris en charge par l’Education nationale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*