Commission Inter-Quartiers Investissement – CR rédigé par C. Maupas

Commission Inter-Quartiers Investissement : CR de la réunion du 7 mars 2016 en mairie

7 présents représentant les Conseils de Quartiers

M. Caristan (adjoint CQ) et M. Carpentier (service CQ)

I Rétro-planning 2016 :

Jusqu’aux grandes vacances : projets, arbitrage.

À partir de septembre : phase technique.

Mme Maupas s’étonne que ce soit le même timing que l’année dernière. En effet, la Commission Inter-Quartiers Investissement créée en 2015 a été réunie tardivement, d’où la mise en œuvre des investissements non terminée fin 2015. Il avait été décidé par la municipalité que les projets 2016 seraient donc travaillés plus tôt (commencés N-1) pour que leur réalisation soit effective fin 2016. Ce qui semble difficile avec ce rétro-planning. Du coup, on risque de se décaler et de perdre une année d’investissements.

Une autre personne s’étonne que la phase technique intervienne après les arbitrages.

M. Félicité-Zulma demande à quel moment les commissions investissement des CQ doivent transmettre leurs propositions à la commission inter-quartiers.

Les participants conviennent que les commissions produisent tout le temps ; c’est à la commission inter-quartiers de faire la synthèse et de prioriser, et à ses membres d’en informer en retour les commissions CQ.

Un participant expose la difficulté de trouver un lieu pour se réunir en commission investissement CQ. M. Caristan propose de mettre à disposition les salles municipales y compris en mairie, sans passer par la procédure de réservation de salle ; contacter directement le service CQ.

II Avancement des projets décidés en 2015 :

1) Plaques :

Elles seront réalisées par un prestataire, en taille A2 (double du A3) et en bichromie ; le service communication réalise les maquettes. Un exemple nous est présenté imprimé sur du papier A3 en vert bouteille et noir, il obtient l’assentiment de tous. Les participants envisagent une bichromie uniforme sur la ville, ou par quartier, ou par thème (histoire, lieu géo …). Les 2 dernières solutions posent problème : la délimitation des quartiers peut changer ; pas toujours facile de délimiter la nature du thème.

Revoir éventuellement l’emplacement des plaques pour tenir compte des handicaps.

Flash-code sur la plaque : pour obtenir directement des informations supplémentaires avec un smartphone ou une tablette, via un lien vers le site de la mairie ou d’une association (avec son autorisation). Question : mettre ce flash-code à la création de la plaque, ce qui signifie qu’il sera émaillé avec et qu’il faut d’ores et déjà travailler sur ce lien, ce qui risque de retarder l’opération ; ou bien l’ajouter après sous forme d’adhésif résistant, plaque par plaque, au fur et à mesure que le travail sur les infos complémentaires est terminé ; l’avantage de cette 2è option est que si le système du flash-code devient obsolète, on pourra le décoller des plaques. Pour certaines plaques, il y a déjà trop de matière et le surplus pourra être accessible avec le flash-code. Pour les autres, il faut travailler sur ces infos complémentaires. La commission n’a pas tranché. Elle avisera au cours du parachèvement des plaques avec leurs auteurs dans un groupe de travail organisé très prochainement par la mairie. Le texte devra être ni trop savant, ni trop détaillé mais il n’éludera pas les éventuels termes techniques descriptifs, qui ont un caractère pédagogique.

2) Tables de jeux :

Elles sont en partie installées. Les 1ers retours sont positifs. Réfléchir à les inaugurer par le CQ au début de l’été.

Parc Poincaré : M. Caristan a été contacté par la présidente des copropriétaires qui craint que les 2 tables dans la partie publique du parc n’amènent du bruit les soirs avec « les jeunes ».

Plaque dans le Parc Poincaré : Mme Maupas a contacté comme convenu plusieurs résidents par mél très détaillé en janvier pour tenter d’obtenir l’avis de la copropriété sur l’emplacement de la plaque (partie privée-qui correspond à l’angle de prise de vue de la photo- ou partie publique du parc). Aucun retour.

III Tour de table sur les projets d’investissements des CQ pour 2016 :

CQ Pileu : bien avancé sur les projets :

potager– jardinières plantes aromatiques : il implique beaucoup d’acteurs à coordonner au départ pour la mise en œuvre et dans le temps pour la gestion. Il faut donc les impliquer tous dès le début. Problème de continuité : la population tourne à Palaiseau, les élus, les instits, les membres des CQ changent : comment impliquer les nouveaux arrivants ? Des projets sont déjà en cours au Centre Social des Garennes et quartier ancienne Gare Militaire. Ils peuvent servir de tests.

– nouvelles plaques envisagées : square du Pileu, vigne du Pileu, fontaine Léa ; histoire du quartier : témoignages audio des anciens : travail à faire faire par des jeunes avec le service communication.

– aménagement du square du Pileu : refaire le chemin traversant est-ouest.

CQ Centre : plaques Gare Militaire et maison de Jean Cattand rue du Trésor.

autres CQ : commission investissement en cours d’installation.

Les commissions investissement des CQ doivent être en mesure de présenter des projets lors des CQ d’avril.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*