Palaiseau Terre Citoyenne, une volonté d’opposition autonome et constructive

Palaiseau Terre Citoyenne rassemblant EELV, Palaiseau Autrement, PG, membres de la GALU et des citoyen-nes a obtenu 17,7% des voix sur une offre politique sociale, écologique, et de démocratie au plus près des habitants. Cette gauche sincère, vivante a suscité l’espoir. Les citoyens ont autant sanctionné une politique nationale d’austérité qu’une gouvernance locale et un aménagement urbain leur échappant.

L’accord de second tour marquait une vraie rupture : révision du PLU pour éviter une ville nouvelle, démocratie à tous les niveaux. Mais cet accord n’a pas suffi et la droite l’a emporté comme dans tout le pays.

Aujourd’hui dans l’opposition, nous constituons un groupe autonome pour défendre les innovations sociales, écologiques, de culture populaire et de démocratie collaborative que nous avons apportées au débat public.

Le budget voté le 30 avril montre à quel point c’est nécessaire : 998.000€ sont pris sur des projets retardés d’un an, au moins. La jeunesse et l’environnement en font les frais. Sont reportés la remise en état du Ferry, lieu investi par les jeunes, les jardins familiaux des Larris, le Plan pluri-annuel de réhabilitation thermique des bâtiments suite au bilan carbone et aux audits énergétiques. Le report de la partie 2 de l’aménagement des berges de l’Yvette en Espace Naturel Sensible risque de remettre en cause ce beau projet largement plébiscité. La révision du PLU absente, aucune concertation n’est lancée pour revoir les projets nationaux sur le Plateau.

Claire Le Cornec, Frédérique Dumont, Michel Rouyer

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*